Henri Leconte
Carrière
Né le 4 juillet 1963 à Lillers, Henri Leconte grandit sur les courts de tennis. Les 1ères victoires s'enchaînent vite: premier tournoi gagné à 12 ans, champion de France cadet en 1979, vainqueur de Roland Garros chez les juniors en 1980… Polyvalent, son jeu d'attaque à outrance s'adapte à toutes les surfaces.
Vainqueur de nombreux tournois en simple et en double et régulièrement présent dans le dernier carré des tournois du Grand Chelem, Henri Leconte possède un des plus beaux palmarès du tennis français. Sa victoire en Coupe Davis à Lyon en 1991 avec l’équipe de France reste à jamais gravée dans les mémoires : revenu de loin après une troisième opération du dos quelques mois plus tôt, Henri Leconte créé l’exploit face aux Américains pourtant donnés favoris et permet à son pays de remporter cette prestigieuse épreuve, 59 ans après la dernière victoire française. Henri entre définitivement dans la cour des «winners» et le cœur du public.

Sa carrière à peine terminée en 1996, on retrouve Henri en tant que consultant à la télévision. Son franc parlé, sa générosité, son humour et sa connaissance du jeu séduisent un large public. Après avoir travaillé sur France Télévision pendant 7 ans, Direct 8 et Canal + («Les spécialistes»), Eurosport lui propose d'animer sa propre émission «Avantage Leconte» à partir de mai 2011. En 2016, on le retrouve sur Direct 8 où il est un des chroniqueurs de l’émission « Touche pas à mon sport » présenté par Estelle Denis.

En plus de la télévision, Henri Leconte est président de la section tennis du Levallois Sporting Club depuis 2010. Il continue par ailleurs à jouer quelques matchs sur le Senior Tour avec ses amis. En parallèle, il crée des événements autour du tennis et intervient en compagnie de Maya Dowlatshahi auprès des entreprises pour animer des conférences et parler de son expérience de sportif de haut niveau et aborder la notion de bien-être et du développement personnel.

Homme de défis et de passion, Henri Leconte a participé cette année à Masterchef UK où il a décroché une brillante place de demi-finaliste. Régulièrement sollicité pour être parrains de nombreuses associations, il s’engage au mouvement « movember » pour récolter des dons pour la santé masculine. Il accepte par ailleurs d’être parrain de l’association « SOS Autisme France » présidée par Mme Olivia Cattan.
Palmarès
1979 : Champion de France cadets

1980 : Vainqueur des Internationaux de France juniors
Devient officiellement professionnel
Remporte la Coupe Galéa avec Thierry Tulasne et Jérôme Potier

1982 : 1ères sélections en Coupe Davis (en double contre les Tchèques, en simple et double contre les Américains en finale à Grenoble)
Remporte son 1er tournoi en simple à Stockholm face à Mats Wilander

1984 : Vainqueur à Roland Garros en double avec Yannick Noah Vainqueur à Stuttgart

1985 : 16ème mondial, 1/4 de finaliste à Roland-Garros et à Wimbledon Finaliste à l’US Open en double avec Yannick Noah contre Fack-Seguso Remporte 2 tournois: Nice et Sydney

1986, sa meilleure saison :
Dispute ses 1ers Masters
1/2 finaliste à Roland Garros et Wimbledon, 1/4 de finaliste à l'US Open Remporte la World Team Cup aux côtés de Guy Forget et Thierry Tulasne
1/2 finaliste à Bercy
Vainqueur à Genève et Hambourg
Termine l'année n°6 mondial (5ème en septembre) et n°1 Français

1987 : 1⁄4 de finaliste à Wimbledon 1⁄2 finaliste à Bercy

1988 : 9ème mondial
Finaliste Roland Garros contre Mats Wilander Victoire à Nice et Bruxelles
Nouvelle participation aux Masters
Numéro 1 Français

1990 : 1/4 de finaliste à Roland Garros. 1/2 finaliste à Monte-Carlo et Hambourg

1991 : Vainqueur de la Coupe Davis en décembre avec Guy Forget (Noah capitaine) après avoir battu les Américains (Sampras, Agassi, Flach, Seguso)

1992 : 200ème mondial, 1⁄2 finaliste à Roland Garros ("le vengeur masqué")

1993 : remporte son 9ème et dernier titre en simple à Halle

1996 : Fait ses adieux à la compétition à Roland Garros Dernier match officiel au tournoi Challenger de Brest


REVUE DE PRESSE